Les crises hémorroïdaires, banales peut-être, mais provoquent souvent des douleurs insupportables pouvant gêner les actions de la vie quotidienne. Heureusement, il existe de très nombreux médicaments contre les hémorroïdes, dont certains sont offerts en vente libre (sans ordonnance), pour soulager la douleur et accélérer la guérison. Les médicaments hémorroïdaires sont classés selon leur forme et leur voie d’administration :
– Les comprimés et gélules par voie orale
– Les crèmes ou pommades par voie cutanée
– Les suppositoires par voie rectale

Traitements locaux pour soulager les crises hémorroïdaires

Il n’existe pas des traitements permettant de soigner définitivement les crises hémorroïdaires. Cependant, plusieurs traitements locaux sont disponibles en pharmacie, avec ou sans ordonnance, permettant un soulagement rapide.

Le Sédorrhoïde :

Le Sédorrhoïde est une crème anti-hémorroïde pouvant être prescrite lors d’une crise hémorroïdaire pour soulager les douleurs liées aux hémorroïdes externes et internes. Il suffit de l’appliquer deux à trois fois par jour sur la région anale. Toutefois, l’utilisation de ce type de traitement ne doit pas dépasser une semaine, sinon il peut provoquer des effets indésirables, à savoir des réactions cutanées locales.

Le Titanoréïne :

Le Titanoréïne est une autre crème anti-hémorroïde qui peut être prescrite pour soulager les démangeaisons liées à la poussée hémorroïdaire. Il suffit d’appliquer directement la crème sur la zone anale en faisant un massage deux fois par jour. À noter que cette crème est contre-indiquée pour les femmes enceintes.

La Préparation H :

À base d’alcool cétylique, d’alcool stéarylique et de benzoate de sodium, la crème Préparation H permet d’apaiser les douleurs et de réduire les démangeaisons et les brûlures liées aux hémorroïdes. Cette crème est contre-indiquée pour les femmes enceintes.

Traitements oraux pour soulager les crises hémorroïdaires

Il existe également des comprimés et des gélules qui permettent de diminuer sensiblement les douleurs liées aux hémorroïdes.

Le Daflon :

Le Daflon est un traitement anti-hémorroïdaire vendu sans prescription médicale en pharmacie. Il permet de tonifier les veines des hémorroïdes et de renforcer la résistance des vaisseaux sanguins.

L’Ampecyclal :

L’Ampecyclal est une gélule qui permet de soulager les crises hémorroïdaires. Elle stimule la circulation sanguine. Elle est contre-indiquée pour les femmes enceintes.

Les médicaments phlébotoniques :

Les médicaments phlébotoniques sont particulièrement recommandés pour soulager les douleurs liées aux hémorroïdes internes.

Le paracétamol, le doliprane, l’Efferalgan :

Les antalgiques mineurs comme le paracéamol, le doliprane et l’Efferalgan sont très efficaces pour soulager les douleurs liées aux thromboses.

En cas de saignement répété, il est impératif de consulter l’avis d’un médecin, car le symptôme peut cacher une autre maladie comme une fissure anale, voire une pathologie plus grave comme un cancer du côlon, qui nécessite un traitement différent.

Voir plus de détails ici : www.hemoroidetraitement.com

Share Button
https://www.autoservis.info/wp-content/uploads/2017/05/doctor-1228627_640.jpghttps://www.autoservis.info/wp-content/uploads/2017/05/doctor-1228627_640-150x150.jpgAlexSanté
Les crises hémorroïdaires, banales peut-être, mais provoquent souvent des douleurs insupportables pouvant gêner les actions de la vie quotidienne. Heureusement, il existe de très nombreux médicaments contre les hémorroïdes, dont certains sont offerts en vente libre (sans ordonnance), pour soulager la douleur et accélérer la guérison. Les médicaments hémorroïdaires...